© Photos : Florence Robillard - Réalisation site : Paul Duflot

Please reload

Posts Récents

Le Salon de Paris, la renaissance ?

January 2, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Le Salon de Paris, la renaissance ?

January 2, 2017

 

Après Equita Lyon, voici Paris Villepinte ! Ce Salon que je visite tous les ans ou presque était en perte de vitesse depuis un bon moment. Allait-il relever la tête avec l’arrivée d’une nouvelle directrice, Jessica Gordon ?

 

Incontestablement, le Salon du Cheval de Paris Villepinte devait évoluer, se moderniser, s’adapter aux visiteurs grand public et professionnel. La fréquentation en baisse depuis plusieurs années, surtout en semaine, avait poussé certains exposants à ne plus venir à Paris, préférant se rendre à Equita Lyon, événement devenu phare organisé pendant les vacances de Toussaint.

Allait-on voir quelques changements ? Cela ne sautait pas aux yeux en se promenant dans les allées. Et pourtant. Le sport était le thème de l’édition 2016 du Salon. Une évidence me direz-vous. Peut-être fallait revenir aux fondamentaux. Tenez par exemple, le Derby Devoucoux. Grande nouveauté cette année, cette épreuve de complet indoor, prisée par d’autres concours comme Bordeaux et Genève est particulièrement spectaculaire. Sydney Dufresne très à l’aise dans ce type de concours, remporte la mise associé à Looping de Buissy devant le champion olympique Mathieu Lemoine et Roscanvel Champeix.

Du sport en veux tu en voilà !

Le Derby cross n’était pas la seule attraction de ces 9 jours. Vous en voulez encore ? L’Indoor de France avait de quoi rassasier les fans de compétitions : CSO (Pro, Amateur, Poneys, Club, Enseignants, Spécial Île-de-France, Jeunes Chevaux), Dressage, Horse-Ball féminin, Western, Complet shetland, Hunter, Attelage et Voltige.

Si avec les Longines Masters, le jumping international de très très très haut niveau, vous n’aviez pas trouvé chaussures à vos pieds, je n’y comprend plus rien.

Sport, strasses et paillettes !

Événement incontournable du Salon du Cheval made in Paris, le Championnat du Monde du Cheval Arabe avait lieu le premier week-end, du 25 au 27 novembre. Un véritable défilé de mode avec de magnifiques chevaux tirés à quatre épingles présentés par des « handler », ces professionnels de la présentation en main ! Le Moyen-Orient a trusté les podiums mais mais mais côté tricolore, deux Juniors Mâles se sont distingués : TCHAATA INIZIATO appartenant à Lys d’Or Arabians et R’ADJAH DE CARTHEREY, propriété de De Cartherey Arabians. En Yearling Mâles, AVALON SAPHIR DE LUNE de l’élevage Saphir de Lune a couru la finale ! De même en Seniors Mâles, DZHAI NUNKI de l’élevage Nunki Arabians a fini parmi les meilleurs !

Vivement l’année prochaine...

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Réseaux sociaux
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon