Les équidés au Salon de l'Agriculture

Traditionnel rendez-vous du début d'année, le SIA (Salon International de l'Agriculture) s'est tenu à Paris du 25 février au 5 mars. Et les équidés étaient de la partie !

Trois mois après le Salon du Cheval de Villepinte, voilà le SIA, comprenez le Salon de l'Agriculture, a eu lieu au Parc des Expositions Porte de Versailles. En cette année présidentielle, les candidats à la fonction ont arpenté les allées, goûté les produits régionaux et surtout écouté les revendications des exposants, éleveurs, exploitants, bref les "terriens".

Dans le hall 6 100% équin, le public pouvait admirer les chevaux de trait, des poneys et aussi des ânes. L'ami des enfants était à l'honneur, lui qui fêtait sa 20ème participation. Cela valait bien un stand spécial.

Les ânes au Salon de l'Agriculture

La Fédération Française n'a pas manqué l'occasion d'interpeller les politiques. Cette année, la FFE avait deux stands, l'un dans le hall 4 des institutionnels et le 6 des équins. Elle proposait des baptêmes de poney sous forme de jeux pour les petits accompagnés de leurs parents, des ateliers pansage et selfie.

La Fédération Française d'Equitation au Salon de l'Agriculture 2017

Les présentations de races et les compétitions ont rythmé la semaine sur la grande carrière : trophée national de l'âne, trophée national du cheval de territoire, trophées trait d'avenir et trait sportif.

Le trophée Trait Sportif au Salon de l'Agriculture

Le Salon était donc aussi l'occasion d'interpeller les politiques. Le dossier TVA est loin d'être réglé. Aux côtés de Dominique de BELLAIGUE (Société le Trot), Yves CHAUVIN (SHF), Jean-Pierre COLOMBU (représentant de France Galop), Eric ROUSSEAU (SFET), Serge Lecomte président de la FFE, a lancé un appel aux gouvernants lors d'une conférence de presse le 27 février pour soutenir la proposition de révision de la Directive TVA par la Commission Européenne et la défense du taux réduit de TVA à 5,5%. Un mois plus tard le 29 mars, le JPFC, Comité de réaction des Jeunes Professionnels de la Filière Cheval organisait une manifestation des acteurs du milieu équestre et hippique à Paris. Leur objectif, défendre la filière - courses et cheval - qui représente 180 000 emplois. Et une première victoire : la suspension de l'expérimentation de la prise de paris en direct par la Française des Jeux. A suivre !

(© Cheval, passion de femmes) Les 5 présidents de la filière équine lors du colloque sur l'entreprise équine au Sénat le 25 novembre 2016
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags